Commémoration du souvenir de l’holocauste: le CINU Togo invite à la tolérance

Photo de groupe des participants

Dans le cadre de la commémoration du souvenir de l’holocauste, le Centre d’Information des Nations Unies (CINU) du Togo a organisé le mardi 29 janvier 2019, une journée d’information à l’intention des élèves du Collège Saint Joseph. Environ 300 élèves des Première et Terminale ont pris part à l’évènement.

Citant le message du Secrétaire général des Nations Unies à l’occasion, la Chargée d’Information du CINU Madame ZIBILILA Nadietou, a déclaré que «cette année, cette commémoration coïncide avec une progression alarmante de l’antisémitisme. (…). Nous assistons à la prolifération des groupes néonazis et les tentatives de réécriture de l’histoire et déformation des réalités de l’holocauste se multiplient».  Elle a insisté sur l’intolérance qui s’immisce dans la vie politique et prend « pour cibles les minorités, les musulmans, les migrants et les réfugiés ». «Maintenant plus que jamais, unissons-nous dans la lutte pour des valeurs universelles et bâtissons un monde d’égalité pour toutes et pour tous », a-t-elle invité les élèves.

Projection du film “Who will write our story”

Les élèves ont été très émus par les images du film «Who will write our story», des images qui retracent le génocide juif, la violence et la propagande antisémite nazies. Le film nous apprend notamment que 3 millions de juifs polonais ont été assassinés durant l’holocauste et seul 1 juif sur 100 a survécu pendant la seconde guerre mondiale.

Au cours du débat qui a suivi, ils sont revenus à plusieurs reprises sur les raisons du génocide juif. «L’intolérance humaine est  la réponse la plus évidente», leur a répondu le Père Sébastien Boccovi, Recteur du Collège. Ce dernier les a invités « à cultiver la tolérance et  l’amour du prochain». « Ces activités de sensibilisation sont très importantes car il faut éduquer les jeunes. Ils ont besoin de connaître l’histoire et de savoir jusqu’où peuvent mener l’intolérance et la haine », a poursuivi le Père Sébastien.

«J’espère sincèrement que le monde a tourné la page de ces épisodes douloureux», a souhaité Raima, une élève de Terminale, à l’issue de la projection.

Une exposition de photos et de posters sur l’Holocauste a également été organisée à l’entrée de la salle de projection et des dépliants retraçant les grands moments de la seconde guerre mondiale et de l’Holocauste ont été distribués aux participants, notamment le «calendrier de la seconde guerre mondiale».