Le President Faure Gnassingbe lance officiellement la CARMMA au Togo

Lomé – La Campagne pour l’Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique (CARMMA) a officiellement été lancée le 14 Septembre 2010 à Lomé par le Président Faure E. Gnassingbé. « Aucune femme ne doit mourir en donnant la vie ». Tel était le thème retenu pour ce lancement qui permet au Togo de rejoindre une vingtaine de pays africains ayant pris l’engagement de travailler à l’amélioration des conditions de la mère et de l’enfant.

Le déclic a  été donné suite à la présentation de REDUCE, un document de plaidoyer pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale au Togo réalisé par le Ministère de la Santé en collaboration avec l’OMS et l’USAID. Le document met en relief les trois retards responsables de nombreux décès maternels, à savoir le retard dans la prise de décision, le retard dans l’accès aux formations sanitaires et le retard dans l’accès aux soins de qualité.

Le Président Faure Gnassingbé a appelé à une prise de conscience pour faire bouger les choses. «  Aucun discours, aucun chiffre, aucune stratégie ne peuvent être aussi convaincants que l’expérience que nous vivons. Ce que nous devons faire c’est de prendre conscience que c’est un drame qui se répète beaucoup trop souvent dans notre pays et aussi sur le continent africain, de prendre conscience que la mobilisation collective peut atténuer cette tragédie que nous vivons » a-t-il déclaré. Il a promis que son gouvernement allait augmenter au fur et à mesure le budget de la santé et a souhaité le concours de la population qui doit l’interpeller ainsi que le gouvernement.

« Je veux une campagne soutenue. Alors au travail, mes chers amis » a conclu le Président Faure Gnassingbé dont l’intervention avait été précédée de celles du Président du Comité de pilotage de la CARMMA, Ministre de la Santé, Monsieur Komlan Mally, du Directeur du Bureau Sous Régional de l’UNFPA à Dakar, porte parole des Directeurs régionaux de l’OMS, de l’UNFPA et de l’UNICEF, Monsieur Faustin YAO et du Dr Placido CARDOSO, Directeur Général de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS).

Une Commission Nationale pour la Santé de la femme et de l’enfant composée de trois membres : Mme Ahlonkoba Aïthnard, Dr Sama Essoham, épouse Sizing et le Professeur Koffi Akpadja a été installée par le Chef de l’état au cours de cette  cérémonie de lancement qui s’est déroulée au Palais des Congrès de Lomé en présence notamment du Premier Ministre Gilbert Houngbo et des membres du gouvernement, des députés, du Corps diplomatique, des partenaires au développement, des Représentants des agences du Système des Nations Unies, des membres de la Société Civile ainsi que d’une foule estimée à plus de 2000 personnes. L’artiste de la chanson

King Mensah, le poète Ablodévi Eklu Natey une chorale et un groupe folklorique ont entretenu l’ambiance de ce lancement de la CARMMA.

Joindre l’acte à la parole

Des lancements étant prévus dans les six (6) régions et tous les districts sanitaires du Togo, le Président Faure Gnassingbé a joint l’acte à la parole en se rendant le jeudi 16 septembre au CHR de Tsévié pour entrer dans la phase active. Il a ainsi sensibilisé les populations et le personnel soignant sur les comportements à adopter et les actions à mener. Le Chef de l’état a par ailleurs fait don de 30 millions de FCFA pour la rénovation de la maternité, de la pédiatrie et du bloc opératoire. Il a en outre fait don d’un lot de médicaments pour les femmes enceintes souffrant d’anémie ainsi que 2500 moustiquaires imprégnées pour les femmes enceintes de la localité.